Les actifs – employeurs, salariés, fonctionnaires, libéraux, artisans, apprentis – consomment des psychotropes. Ils recourent aux effets calmants, stimulants, sociaux, hédoniques, de l’alcool, du tabac, du café, des opioïdes, des anxiolytiques, des antidépresseurs, du cannabis, des amphétamines, pour des raisons privées et pour travailler ou se remettre des effets de leur travail.

La Fédération Addiction, engagée aux côtés d’Additra et de l’ANACT, travaille sur ce thème depuis 2013.

Ce travail de fond a mobilisé de nombreux adhérents (AAT, Addiction Méditerranée, les Apsyades, Nautilia-Oppélia, le Centre hospitalier Guillaume Broutet…) et abouti à un document de synthèse pour aider les équipes de santé au travail, de prévention des risques professionnels et des centres d’addictologie, à intervenir différemment sur les usages de psychotropes des actifs.

Pour présenter cet outil qui vient compléter les guides de référence sur les pratiques addictives en milieu de travail, nous vous proposons un séminaire d’une journée.

Nous vous convions à ce séminaire pour vous présenter cette synthèse et échanger et discuter à partir de votre pratique et de vos questions.

  • Comment savoir si ces conduites s’initie dans l’une ou l’autre de leurs sphères d’activités ? Si elles constituent des pratiques bénéfiques ou des risques ?
  • Comment les entreprises agissent-elles sur ces consommations, leurs déterminants et leur sens professionnels ?
  • Comment les structures d’addictologie, les services de santé au travail, les soignants et les préventeurs, interviennent-ils à leurs côtés ?
  • Comment agir sur les liens entre conduites addictives et travail ?

A vos agendas !

Le programme de la journée va vous parvenir sous peu. En attendant, vous pouvez déjà bloquer la date du 21 avril 2020, au foyer de la Cité des fleurs (29 rue Gauthey 75017 Paris).

L’entrée coûte 50 euros.

 
Billetterie Weezevent