Un collectif interassociatif de représentants d’usagers et de professionnels organise une conférence de presse se tiendra le 2 septembre à l’Hôpital Marmottan pour évoquer la crise des opioïdes et formuler des propositions pour la gérer au mieux.

Le 2 septembre prochain, un collectif interassociatif des acteurs de l’addictologie organise une conférence de presse à l’occasion de l’Overdose Day 2019. Le thème de cette année sera l’occasion de porter l’attention sur la crise des opioïdes en France et les solutions envisagées. Les dernières données d’enquêtes françaises font état de 400 décès dûs aux surdosages d’opioïdes (héroïne, morphine, tramadol, fentanyl, méthadone, codéine,…) en 2019. Comme les usagers d’héroïne, des patients traités par antalgiques opioïdes sont donc concernés. Le nombre de victimes se rapproche de plus en plus de la mortalité par overdose qui existait avant les traitements de substitution.

 

Téléchargez la présentation de la conférence de presse

Un antidote existe mais reste d’un usage confidentiel : la naloxone

Face à ce problème de santé publique, la mise à disposition d’un antidote, la naloxone, accessible directement aux personnes à risque d’overdose, s’avère absolument nécessaire. La naloxone est aujourd’hui sur le devant de la scène comme solution simple et facile d’utilisation face à un risque mortel majeur. Elle devrait aujourd’hui accessible sur le devant de la scène. Or il s’avère que les deux formes existantes – spray et injection – ne sont dans les faits quasiment pas disponibles.

C’est donc sous le signe de l’accès à tous à cette nouvelle potentialité que nous voulons placer cette journée mondiale de sensibilisation. Pour l’Overdose Awareness Day du 31 août 2019, usagers et patients demandent la mise à disposition large et accessible de l’antidote : la naloxone sous ses deux formes.

Les propositions du collectif

Lors de la conférence de presse, les associations d’usagers et de professionnels offriront une vue d’ensemble des questions complexes, posées par la crise des opioïdes, et surtout une tribune pour proposer des solutions concrète à la gestion de cette crise, une liste de 12 propositions soutenue par l’ensemble des usagers et professionnels concernés.

Au programme de cette conférence de presse qui se tiendra à l’hôpital Marmottan (17/19 rue d’Armaillé, 75017 Paris) :

 

Accueil à partir de 9h30

    • • Hélène Delaquaize, Vice-Présidente France Patients Experts Addictions (FPEA)
    • • Françoise Gaudel, Présidente FPEA
    • • Pr Michel Reynaud, Président Fonds Actions Addictions
    • • Pr Nicolas Authier, Observatoire Français des Médicaments Antalgiques (OFMA)
    • • Dr Mario Blaise, Chef de Service à l’hôpital Marmottan
    • • Jean-Maxence Granier, Vice-Président FPEA
    • • Albert Caporossi (FPEA), Dr Jean-Michel Delile (Fédération Addiction), Pr Amine Benyamina (Fédération Française d’Addictologie)

Les partenaires du collectif

FPEA
Fédération Française d’Addictologie
Fonds Actions Addictions
Fédération Addiction
Police Contre la Prohibition
Centre d’Evaluation et d’Information sur la Pharmacodépendance (C.E.I.P.) et d’Addictovigilance
Association Auto Support et réduction des risques parmi les Usagers de Drogues- A.S.U.D
Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO)
Observatoire Français des Médicaments Antalgiques – OFMA
Fondation ANALGESIA
SOS Hépatites Paris
Médecins du Monde
SOS addictions
SAFE
Gaîa Paris
PROSES
Hôpital Marmottan
GHU Paris – Psychiatrie et Neurosciences