Cette journée est proposée par l’APLEAT, le 14 décembre 2017, à l’adresse suivante :
Atelier Canopé du CRDP – Orléans

ENTRÉE GRATUITE – INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Les journées Regards croisés

Depuis 1999, l’Apléat organise des journées d’échanges entre professionnels sur différentes thématiques qui concernent les adolescents, les conduites à risques, les questions d’usage de produits psychoactifs, d’abus, de dépendances et de maladies chroniques.

Ces journées s’adressent aux professionnels en charge de l’accueil, de l’écoute, de l’éducation de l’enseignement et de l’insertion, de l’accompagnement, de la prévention et du soin pour les adolescents et les adultes, et contribuent à l’amélioration de nos réflexions en croisant des regards et des pratiques pluri-disciplinaires.

Les usages de substances psychoactives sont aussi diversifiés que leurs usagers, les contextes de consommation ou encore la représentation que la société leur porte.

La gestion de ces usagers peut être influencée positivement par des facteurs protecteurs, comme un environnement bienveillant, un regard social soutenant et des dispositifs spécialisés prenant en compte leur complexité dans l’exercice de leurs missions quotidiennes.

A l’inverse, un environnement personne défavorable, une société addictogène, un représentation sociale négative, une période économique d’austérité mais aussi un déséquilibre de l’action publique entre répression et prévention, peuvent accentuer les dommages liés à ces consommations.
De nombreux facteurs influent et interagissent sur les conduites addictives, notre capacité individuelle et collective à les gérer.
Les aborder nécessite d’ouvrir des débats difficiles ou complexes.

Les regards qui se croiseront cette année, vont permettre de vous présenter des points de vue différents sur le traitement des consommations de drogues licites ou illicites tant sur le champ des politiques publiques que celui des pratiques professionnelles.

Cannabis, tabac, alcool… où en sommes-nous ?

Quels sont les modèles de régulation du cannabis existants? Quelles sont leurs implications ? Comment gérer les usagers d’alcool et autres drogues dans nos différents dispositifs en tenant compte des spécificités du continuum en addictologie? Comment aller au-devant des usages et des usagers qui ne demandent rien ? Comment réduire les risques du principal motif de décès en France lié à la consommation de drogues, le tabac ?

Autant de questions autour desquelles l’APLEAT vous propose de réfléchir le 14 décembre.

>> Téléchargez le programme complet

>> Inscrivez-vous et téléchargez gratuitement votre entrée