Le laboratoire CESDIP et l’université de Sheffield au Royaume-Uni organisent, dans le cadre du Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN), un colloque de deux jours sur la thématique « Les processus de désistance :  une perspective comparative ».

Ce colloque aura lieu les jeudi 28 et vendredi 29 septembre 2017 à l’hôtel de ville de Paris.

Argumentaire :

Depuis plusieurs années, le champ de recherche sur la désistance – autrement dit l’étude des processus de sortie de la délinquance – a suscité la constitution d’un corpus conséquent de recherches. Rompant avec le paradigme de la récidive centré sur le passage à l’acte (Robert, 1973), il permet d’appréhender le devenir des auteurs d’infractions de manière longitudinale. Tandis que cet enjeu a connu un essor certain dans les pays anglo-saxons depuis plusieurs décennies (Glueck & Glueck, 1950), ce dont rendent compte différentes synthèses (Sampson & Laub, 2001 ; Shapland & al., 2016), d’autres pays européens, tels que la France, commencent seulement à développer des travaux suivant cette perspective (Mohammed, 2012 ; Mbanzoulou & al., 2012 ; Bugnon, 2015).

Ce colloque réunit des spécialistes de la désistance issus de différents pays européennes. Il explorera les processus de désistance sous différents axes : il s’agira de confronter les définitions de ce concept, les méthodes de recherche, les résultats obtenus et de discerner les différences de contextes sociaux et institutionnels.

Colloque co-financé par la Mission de recherche Droit & Justice, l’ENM, l’ENPJJ, la Mairie de Paris, l’Administration pénitentiaire

Inscription gratuite et obligatoire avant le 15 septembre 2017 (nombre de places limitées) à : seminardesistance@gmail.com

Téléchargez le programme du colloque

Programme-colloque
Programme-colloque