Suivi particulier par une éducatrice

Type d'action :

Début de l'action :

01 Jan 1995

Mots-clés :

Action individuelle

Objectifs de l'action :

L’Atre est une structure qui accueille les sortants de prison volontaires et majeurs qui ont besoin d’un lieu de transition avant d’entrer dans un accompagnement avec un autre établissement.
Pour être plus proche des femmes accueillies, afin qu’elles ne soient pas en situation d’être incomprises, la structure fait en sorte de pouvoir assurer l’accompagnement par une femme si les usagères le souhaitent. C’est un élément facilitateur, qui ne répond pas à une problématique spécifique.

Descriptif de l'action :

Quand la première femme a été accueillie dans la structure, l’accompagnement a été assuré par une éducatrice pour faciliter le dialogue et aborder des questions spécifiques (relations avec hommes, difficultés spécifiques dans milieu carcéral, maternité…). L’éducatrice peut accompagner la personne chez le gynécologue, chez le médecin, lorsqu’elle va faire des courses. Elle aide à maintenir le lien avec les enfants. C’est pour certaines usagères plus facile également d’évoquer des problèmes physiologiques avec une femme.
Toute personne accueillie a un référent : lorsqu’une femme va arriver, l’équipe anticipe et s’arrange pour qu’une éducatrice soit disponible pour son accompagnement (il y a trois éducatrices dans la structure).

Retours sur expérience :

Si le turn-over est important dans l’équipe professionnelle, il est préférable de constituer des réflexes d’accueil, de capitaliser les pratiques pour que l’expérience de l’accueil des femmes soit transmise.
La question de la maternité est compliquée à gérer pour les sortantes de prison : elles culpabilisent d’avoir été séparées longtemps de leur(s) enfant(s) et ont du mal à s’autoriser à s’occuper d’elles avant de retourner s’occuper de leur(s) enfant(s). Le premier pas pour elles, c’est d’accepter la complexité de leur situation.

Lieu :

intra-muros et extra-muros

Partenariats :

Les partenariats fluctuent en fonction du besoin de la personne. Par exemple, des liens peuvent être faits avec la pouponnière lorsque la femme accueillie a un enfant qui y est gardé.
Les partenaires ne connaissent pas les spécificités de l’Atre ; peu de structures de ce type existent en France. L’équipe doit perpétuellement réexpliquer ses missions, son rôle, ses particularités… C’est une démarche pédagogique permanente.

Financement(s) alloué(s):

Pas de financement spécifique : le financement est inclus dans le budget de fonctionnement de la structure. Le coût est le même que pour l’accompagnement d’un homme.

Qui contacter pour en savoir plus ?

Qui porte l'action ?

L’Atre (Accueil Temporaire pour la REinsertion)

Type d'établissement :

Type d'accueil :


Mission et services :

L’Atre est un relais encadrant et éducatif entre la sortie de prison et la mise en œuvre effective du projet de soin ou d’insertion préparé au cours de l’incarcération. L’établissement accueille des personnes dans une maison de vie collective, située au cœur de Lille, dotée d’une équipe éducative, pendant quelques semaines. Le public vient de la France entière.

Contact :

Adresse :

98 rue d'Isly - 59800 Lille   

Région :


tel03 20 54 60 88
fax03 20 54 60 43