Groupe de parole réservé aux femmes

Type d'action :

Début de l'action :

01 Jan 2012

Mots-clés :

Action individuelle et collective

Objectifs de l'action :

L’accueil collectif du matin au caarud n’offre pas aux femmes la possibilité d’exprimer librement leurs problématiques surtout lorsque celles-ci concernent l’intimité, la sexualité ou parfois le rapport au conjoint (présent sur l’accueil). Pour y remédier, nous proposons un accueil spécifique dédié aux femmes en dehors du temps collectif mixte de la matinée.
Ses objectifs principaux consistent à :
* offrir un espace d’expression pour les femmes concernées de près ou de loin par les addictions en bénéficiant de l’encadrement des intervenantes
* favoriser une réflexion sur la dépendance en ouvrant d’éventuelles perspectives de changement au niveau personnel, du couple et de la famille.

Descriptif de l'action :

Naissance du projet
La question de l’accueil des femmes était régulièrement discutée dans la structure et par ailleurs souhaitée par les usagères elles-mêmes. Elle s’est concrétisée par une volonté des deux salariées (infirmière sexologue et éducatrice) sensibilisées et formées aux questions de rapport de genre et par l’attribution d’une subvention de type mécénat.

Public ciblé
L’action concerne les femmes dépendantes à un produit, mais aussi celles qui ont un conjoint ou un enfant en situation d’addiction. Il s’agit souvent de dépendance à la toxicomanie, à l’alcool, ou encore de polyconsommatrices ou conjointes de consommateurs. Les troubles psychiatriques sont souvent rencontrés en lien aux dépendances.

Fonctionnement du groupe de parole
Deux rencontres mensuelles sont organisées au local d’Epice 82 sur des tranches horaires volontairement différenciées de l’accueil mixte :
– le premier jeudi du mois, de 12h à 16h : préparation d’un repas en commun, puis discussion soit autour d’un sujet qui émerge le jour même chez les usagères, soit sur proposition des intervenantes (addictions, sexualité, parentalité, estime de soi…).
– le deuxième jeudi du mois de 14h à 16h : atelier, avec parfois des sorties (promenades, cinéma…)
Ces temps sont animés par une infirmière sexologue et une éducatrice.

Des ateliers de bien être favorisant l’estime de soi sont proposés en fonction des intervenants disponibles. Nous avons pu proposer une découverte du yoga, de la sophrologie,  faire venir une socio-esthéticienne sur plusieurs sessions.

Nous avons pu organiser une sortie « bien-être » de deux jours dans un gîte rural du nord du département où des professionnelles du bien-être sont intervenues sur les deux journées. En septembre 2016, nous délocalisons nos ateliers dans un espace proche de l’association, lieu de vie et de culture où se passeront nos divers ateliers.

Retours sur expérience :

Entre 10 et 12 femmes sont susceptibles de venir à chaque rencontre, mais dans les faits elles ne sont que 2 à 8 à venir à chaque atelier. Certaines sont régulières, d’autres viennent ponctuellement. Si le nombre de participantes est moins important que prévu, le contenu des rencontres est excellent d’un point de vue humain. Certaines femmes n’étaient pas forcément demandeuses de ce groupe, mais cela leur a permis au final de libérer une parole. Elles sont devenues plus présentes sur l’accueil mixte car elles ont gagné en confiance et en estime d’elles-mêmes.
L’accueil en groupe collectif permet l’accès, dans un deuxième temps, au suivi individuel, qui est moins utilisé par les usagères, mais dont elles savent se saisir si besoin.
Sur le plan matériel, la pérennisation du financement est une vraie difficulté. Il s’agit d’être le plus économe possible dans les choix et l’organisation. La mise en œuvre nécessite également de trouver un local adapté, et des intervenants (ex du yoga), des horaires qui n’empiètent pas sur les autres services, du matériel ou encore le défraiement des intervenants extérieurs.

Lieu :

Intra-muros et extra-muros (en salle de sport, espace culturel, et sous forme de sorties en fonction des envies des femmes).

Partenariats :

Le CAARUD a fait intervenir le planning familial ainsi que le centre de soins lors d’ateliers. Les liens avec les partenaires se tissent grâce aux rencontres et réunions communes notamment avec le CSSCA, le MFPF, Emmaüs, le CIDFF. Les réorientations se font graduellement et elles sont complétées par le bouche-à-oreille entre les usagères.

Financement(s) alloué(s):

13 500 euros sur un an (mécénat de la Matmut) en 2012, puis CAARUD et MILDECA pour le projet spécifique
Pérennisation et augmentation du financement recherchées

Qui contacter pour en savoir plus ?



Qui porte l'action ?

Epice 82

Type d'établissement :

Type d'accueil :

Organisme gestionnaire :

Type d'environnement :



Mission et services :

Le caarud propose les services spécifiques suivants : interventions en maison d’arrêt, en collèges et maison des adolescents, groupe de parents. C’est le seul caarud du département; le territoire d’intervention est peu peuplé, rural et étendu, ce qui implique de longs déplacements des personnes, pour la récupération du matériel par exemple.

Contact :

Adresse :

3 rue Delcassé - 82000 Montauban   

Région :


tel05 63 66 62 48
fax05 63 66 62 48