Accueil spécifique femmes enceintes et femmes avec enfants dans l’espace public

Objectifs de l'action :

* travailler sur l’absence de confiance des femmes dans leur rôle de mère
* travailler sur la balance décisionnelle vis-à-vis des consommations
* soutenir les mères quand les enfants sont placés

Descriptif de l'action :

L’animateur et l’infirmier se déplacent dans la rue, dans l’espace festif, à domicile et dans des CHRS (Centres d’hébergement et de réinsertion sociale). Les femmes demandent spontanément à les rencontrer ou bien elles sont orientées par des ami(e)s ou leur compagnon. Les intervenants étudient la situation, le parcours de vie et la demande de l’usagère. Ils essaient de mettre en place des entretiens individuels réguliers, si possible une fois par semaine pendant quelques mois. Si besoin, ils réorientent la personne vers le partenaire adapté à sa situation (gynécologue, médecin généraliste, csapa, accueil à bas seuil, assistante sociale…). L’usagère doit être actrice de son changement.

Retours sur expérience :

Le sujet de la grossesse et de la maternité est un sujet délicat à aborder en collectif. L’accompagnement individuel s’est imposé pour cette action.
Le projet initial de la structure était de mettre en place un accueil des mères avec un travail sur la relation mère-enfant (via des jeux, le dessin, l’alimentation…), mais cette idée s’est révélée trop ambitieuse : les femmes ont des difficultés à faire le lien entre leur consommation, la culpabilité, la relation avec l’enfant… Une approche sur les lieux de vie s’est révélée plus réaliste dans un premier temps, même si l’objectif final reste de proposer un accueil au caarud.
Les difficultés spécifiques dans l’accompagnement de ces femmes tournent autour de la peur des femmes de voir leurs enfants placés, de leur culpabilité et de leur démotivation. Un gros travail se joue autour de l’aide à la compréhension et à l’acceptation de la situation, pour pouvoir envisager une démarche de changement.
Les intervenants recommandent de réaliser, en parallèle de l’action, un travail avec les hommes, qui peuvent réorienter des personnes.

Lieu :

extra-muros : dans la rue, en espace festif

Partenariats :

En fonction de la situation : gynécologue, médecin généraliste, csapa, assistante sociale, Aides, Accueil Ecoute, CHRS… L’action a également été présentée aux assistantes sociales du Conseil Général.

Budget :

6000 euros/an pour toutes les actions femmes de la structure

Financement(s) alloué(s):

Mildt

Qui contacter pour en savoir plus ?



Qui porte l'action ?

Caarud La Croisée

Type d'établissement :

Type d'accueil :


Mission et services :

Le caarud est né en 2010 et se déplace beaucoup. Il lutte contre la marginalisation des personnes toxicomanes, effectue des maraudes, intervient en milieu festif, effectue des permanences dans d’autres structures et participe au système de veille sanitaire de l’OFDT. La particularité de son fonctionnement est de travailler avec trois partenaires : un club de prévention de la délinquance, l’association Aides locale pour le plan d’échange de seringues et une structure d’accueil à bas seuil, Accueil Ecoute. Le caarud assure toutefois deux permanences intra-muros pour les entretiens individuels, les mardi après-midi et vendredi matin.
L’AVSEA 88 gère également le csapa La Croisée.

Contact :

Adresse :

32 rue des Etats-Unis - 88000 EPINAL   

Région :


tel03 29 35 62 02
fax03 29 82 54 09