Actal n°5, mai 2009 – Addictions en représentations

publié le  |  Imprimer

Le numéro 5 d’Actal, Cahiers thématiques est consacré aux représentations liées aux addictions.

Edito de Karine Lecocq, Psychologue sociale, Réseau ressource (Clamart), Administratrice de la F3A

« L’âge, l’origine, le sexe, l’appartenance, l’expérience, l’histoire … fait de chaque homme un être unique. On retrouve cette singularité dans le regard que tout individu porte sur les conduites d’addiction et les usages de substances psychoactives.
Chaque acteur de l’addictologie porte, sur les personnes addictes, un regard qui dépend de ses opinions, croyances et connaissances. Ce regard porté permet de rendre présent le sujet observé et considéré. Grâce à ce regard, nommé Perception pour certains, et Représentation pour d’autres, le professionnel peut aborder sa relation aux personnes addicts, ses rapports avec les différentes problématiques vécues par le public reçu, son appréhension des limites touchées par sa pratique. Pour son cinquième cahier thématique Actal, la F3A cible pour thème : Les Représentations. Au cours de ce cahier, vous ferez la rencontre de personnes, connues et inconnues. Nous vous invitons à prendre le temps de les lire, sans chercher à tout prix à les comprendre ; mais en relevant ce qui vous semble à la frontière de votre pratique. La croisée du médical et du social avec d’autres disciplines comme le juridique, l’histoire, la culture, l’anthropologie, la philosophie, la psychologie … semble être une ouverture nécessaire à notre pratique traditionnelle. Pour traiter le sujet des Représentations, nous donnons la parole aux acteurs des soins, de l’accompagnement, de la prévention, de la formation et de la recherche. Petit ou grand, professionnel ou patient, concerné directement ou pas, tous ont un point de vue, à la fois similaire, différent et complémentaire, permettant une meilleure préhension de la problématique addiction. Antoine de Saint Exupéry aurait eu bien du plaisir à rencontrer l’addictologue, acteur fabricant de relation et de soin. Si La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes, qu’Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines, nous pouvons nous réjouir de faire un si beau métier. D’autres que nous le savent bien. C’est le cas d’un autre petit prince, nommé Ewan, âgé de 3 ans1/2. À l’âge où les petits garçons veulent être footballeur ou chanteur, Ewan veut devenir alcoologue. Il veut s’occuper des alcooliques, les soigner avant qu’ils soient très malades. Vous reconnaitrez que l’avenir de l’alcoologie, et plus largement des addictions, est entre de bonnes mains.
Ewan, comme toutes les autres personnes, s’est construit une connaissance de l’addiction à partir de ce que son entourage a exprimé. Nos expériences nous permettent de conjuguer facteurs cognitifs et affectifs. Nos pensées, images ou valeurs sont des représentations. Ces représentations, nous les partageons avec d’autres personnes. Par infl uence, conformisation ou soumission, nos connaissances naïves ne restent pas inchangées. Les échanges, temps de partage et de confrontation, renforcent certains éléments de nos connaissances et en modifi ent d’autres. Si les représentations sont des objets vivants qui structurent les adultes en d’amateurs savants, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de trouver un équipage créatif qui vous permettra de voguer … même sur un courant fort.»

Au sommaire de ce numéro :

Alcool et culture : quelques réflexions issues de l’Anthropologie – Véronique Nahoum Grappe
La rencontre soignant-soigné avec le toxicomane : ça commence comme un conte des Mille et une nuits – Dr Robert Brès
Les représentations en alcoologie clinique – Dr Lionel Benichou
Réflexion : comment ai-je dépassé mes représentations ? – Dr Marie-Alice Citti
Usagers professionnels : comment évoluent nos représentations ? – Jeff Favatier
Les représentations, un construit collectif : l’exemple de l’alcool – Nadia Hassine Et Ingrid Ceria – Irema
Une parole qui libère – Serge Nedelec
Précarité et toxicomanie : proposition d’une approche créative autour de la représentation du manque … à être – Isabelle Barbanti
Une bande dessinée analysée à la loupe – Dr Eric Hispard
Le regard d’une caméra – Aurélie Berthier
Promenons-nous au salon des vignerons – Karine Lecocq
Addictions, la société en question – Dr Catherine Herbert
Usagers, professionnels en représentation – Dr Patrick Fouilland

Ce numéro est téléchargeable gratuitement au format PDF.
Pour le commander au format papier, au prix de 6€, merci de nous retourner le bulletin d’abonnement ci-joint.