Accompagnement en RDR alcool : lancement du projet au sein de LHSS du Samu Social de Paris !

publié le  |  Imprimer

La crise de la COVID-19 et le confinement ont profondément transformé les pratiques des professionnels intervenant au sein des structures Lits Halte Soins Sante (LHSS) du Samusocial de Paris. Ce contexte a permis de faire prendre conscience aux intervenants de certains LHSS que l’abstinence n’est pas toujours la solution adaptée pour les résidents qui consomment de l’alcool et cela a conduit à la mise en place d’actions de réduction des risques alcool durant cette période.

Les professionnels non spécialisés restent en effet peu outillés sur l’accompagnement des usagers consommant de l’alcool, et les partenariats actuels avec les structures médico-sociales spécialisées en addictologie sont souvent peu actifs voire inexistants.

Dans ce sens, le Samusocial de Paris, en partenariat avec la Fédération Addiction, pilote pour une durée d’un an et demi, un projet dont l’objectif principal est d’amplifier et de consolider l’introduction de la réduction des risques dans le répertoire d’action du Samusocial de Paris dans une démarche partenariale avec des structures spécialisées en addictologie et de proximité.

En effet, l’usage et la détention d’alcool étant interdits dans les règlements de fonctionnement des LHSS, ce projet aspire à une évolution des pratiques des professionnels des secteurs social et spécialisé et du cadre de travail.

La réduction des risques alcool vise alors à accompagner individuellement chaque usager en choisissant des outils de la palette de soin adaptés à ses pratiques et à accompagner les professionnels dans cette posture.

Quels objectifs spécifiques ?

  • Accueillir les résidents de deux LHSS parisiens dans la RDRA afin d’accompagner les consommations telles qu’elles existent, sans perspective immédiate d’un changement de pratique avec pour priorité la sécurisation des résident.e.s des LHSS et de leurs usages.
  • Accompagner les équipes pluridisciplinaires (médicales, paramédicales, sociales et d’animation) dans l’intégration d’une approche de RDR alcool
  • Développer le pouvoir d’agir des résidents usagers dans la mise en place de la réduction des risques alcool

Comment ?

  • Réaliser un état des lieux des besoins, des représentations et freins à la mise en place de la RDR alcool au sein des deux structures LHSS auprès des professionnels et des personnes accueillies (par l’Observatoire du SamuSocial de Paris)
  • Mobiliser des CSAPA volontaires pour le projet
  • Former les équipes des 2 LHSS par les CSAPA partenaires du projet et de proximité (formation croisée)
  • Expérimenter l’accompagnement des LHSS par les CSAPA partenaires (temps de rencontre/supervision, construction d’outils d’accompagnement dans une démarche participative et pluridisciplinaire, temps d’échanges de pratiques, etc).
  • Produire un document de synthèse de l’expérimentation

 

On en est où actuellement ?

L’état des lieux est en phase de lancement !

Plus d’informations : j.dupuis@federationaddiction.fr