42 sociétés savantes et associations de santé écrivent au gouvernement pour soutenir le développement du Nutri-score

publié le  |  Imprimer

Alors qu’une violente offensive anti Nutri-Score est menée en France, depuis plusieurs semaines, par les grands producteurs de fromages et de charcuteries, l’AFEF (Société française d’hépatologie) et la Société française de santé publique (SFSP) ont initié un courrier de soutien à ce dispositif essentiel de santé publique. Il est adressé au premier ministre et aux ministres en charge de la Santé, de l’Agriculture et de l’Alimentation, de l’Économie et des Finances et des Affaires européennes. L’initiative vient en appui d’une tribune signée par plus de 850 scientifiques et professionnels de la santé. Elle est soutenue par la Fédération Addiction.

À propos de la campagne en cours

La mobilisation anti Nutri-Score de grands groupes industriels a malheureusement trouvé l’appui de plusieurs personnalités politiques, au mépris des défis majeurs de santé publique auxquels la France est de plus en plus confrontée, tels que l’obésité, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, le diabète…

Nos 42 organisations (cf. liste ci-dessous) souhaitent manifester leur plein soutien au Nutri-Score et alerter sur les risques d’un retour en arrière par rapport au projet de la Commission Européenne de rendre obligatoire un logo nutritionnel pour tous les aliments d’ici la fin de 2022.

À propos du Nutri-Score

Adopté, en 2017, ce logo nutritionnel qui répond à un double objectif : mieux informer les consommateurs sur la qualité nutritionnelle des aliments et leur permettre de les comparer entre eux ; inciter les industriels à améliorer la composition de leurs produits. Le choix du logo a été fait par le gouvernement sur la base de travaux scientifiques reconnus. Depuis 2017, son effet positif a été documenté par de nouveaux travaux de recherche.

Le Nutri-Score s’est avéré être un instrument très utile pour sensibiliser la population à une correcte consommation, grâce à sa facilité d’interprétation qui simplifie la lecture des valeurs nutritionnelles propres aux différents aliments. La France dispose donc d’un outil de santé publique qui, en cohérence avec d’autres mesures de santé publique, peut permettre d’avoir une efficacité sur l’état nutritionnel et la santé de nos concitoyens.

À l’heure où la France s’apprête à occuper la présidence du Conseil de l’Union européenne, nous devons pouvoir compter sur un soutien sans faille de notre gouvernement dans la promotion de cet outil devenu indispensable à la santé publique, dans notre pays et à l’échelle de tout le continent.

Organisations signataires :

  • Association Addictions France
  • Association des épidémiologistes de langue française (ADELF)
  • Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN)
  • Association Française pour l’Etude du Foie – Société Française d’Hépatologie (AFEF)
  • Association Française d’Etude et de Recherche sur l’Obésité (AFERO)
  • Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA)
  • Association des médecins inspecteurs et autres médecins de santé publique (AMISP)
  • Association Nationale des Hépato-gastroentérologues des Hôpitaux généraux (ANGH)
  • Association Nationale des Sages-Femmes Tabacologues Addictologues Françaises (ANSFTAF)
  • APPRI Maternité sans tabac
  • Chaire UNESCO Éducation & Santé
  • Collège de la Médecine Générale (CMG)
  • Collège National des Sages-Femmes de France (CNSF)
  • Conseil National Professionnel d’Hépato-Gastro-Entérologie (CNPHGE)
  • Club de Réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastro-Entérologie (CREGG)
  • EPITER – Association pour le développement de l’épidémiologie de terrain
  • Fédération Addiction
  • Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD)
  • Fédération Nationale d’éducation et de promotion de la santé (FNES)
  • Fédération Nationale des Pôles et Réseaux Hépatites (FPRH)
  • FILFOIE – Filière de santé des maladies rares du foie de l’adulte et de l’enfant
  • Institut Renaudot
  • France Fer Hémochromatose (FFH)
  • Passerelles.info, promoteur du programme « Manger bouger pour ma santé »
  • Réseau Environnement Santé (RES)
  • Réseau français des Villes-Santé de l’OMS
  • Sécurité Solaire, Centre collaborateur de l’OMS pour l’éducation solaire
  • Société Française d’Alcoologie (SFA)
  • Société Française du Cancer (SFC)
  • Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG)
  • Société Française de Nutrition (SFN)
  • Société Française de Santé Publique (SFSP)
  • Société Francophone du Diabète (SFD)
  • Société Française Endoscopie Digestive (SFED)
  • Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM)
  • Société Francophone de Santé et Environnement (SFSE)
  • Société Francophone des Sciences Pharmaceutiques Officinales (SFSPO)
  • Société Francophone de Transplantation (SFT)
  • Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE)
  • Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)
  • URPS Médecins Libéraux Hauts-de-France
  • Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD)