L’Anesm publie ses recommandations de bonne pratiques professionnelles en CAARUD

publié le  |  Imprimer

L’ANESM vient de publier des recommandations de bonnes pratiques professionnelles portant sur « la réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD) ».

La Fédération Addiction a écrit une contribution et plusieurs de ses adhérents ont participé au groupe de travail qui a réalisé ces recommandations.

La loi de modernisation de notre système de santé a entériné une évolution des pratiques en autorisant notamment de nouveaux outils et de nouvelles interventions en CAARUD (supervision des pratiques de consommation, analyse de produits, tests rapides d’orientation diagnostique (TROD), autotests de détection des maladies infectieuses, naloxone).

Ces recommandations sont présentées en cinq parties correspondant aux missions réglementaires des CAARUD :

1. La première partie porte sur la place centrale des personnes et l’organisation du recours aux pairs-intervenants;
2. L’accueil individuel et collectif;
3. L’information, le conseil et la distribution de matériel aux personnes usagères de drogues;
4. L’accompagnement et l’orientation vers le soin et l’inclusion sociale (santé, emploi, logement, parentalité);
5. Les démarches de proximité (médiation sociale, intervention en milieu festif, travail de rue).

Ce premier volet relatif aux CAARUD s’inscrit dans un programme plus global de trois recommandations sur « la prévention des conduites addictives et la réduction des risques et des dommages ». L’Anesm poursuivra ses travaux avec un deuxième volet sur les Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa).

Voir les recommandations sur le site de l’ANESM