Journée mondiale de lutte contre le sida

publié le  |  Imprimer

Depuis 1988, et sous l’impulsion de l’OMS, le 1er décembre est la journée mondiale de lutte contre le sida. L’actualité en matière de VIH nous montre que rien n’est acquis, pas même l’absence de stigmatisation des personnes homosexuelles et/ou séropositives.

Accès aux soins des étrangers vivant en France

Un communiqué de presse du Conseil national du sida et des hépatites virales rappelle que les mesures tendant à restreindre l’accès aux soins des étrangers vivant sur le territoire français compromettent la cohérence des stratégies mises en œuvre pour réduire l’épidémie de VIH/sida. L’accès au dépistage et au soin des personnes étrangères vivant en France se heurte à deux difficultés : celle du droit au séjour en France des étrangers malades, dont la décision incombe dorénavant au service médical de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) ; celle de l’accès à la protection maladie, dont la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 instaurant la protection maladie universelle (PUMa) pourrait durcir les conditions.

Lire le communiqué de presse du CNS

Campagne de prévention et de sensibilisation, entre homophobie et censure

campagne-sida-les-affiches-font-aussi-polemique-a-rennes_3184069_540x269pEn France, le taux de contamination au sein de la communauté gay reste très important et justifie que les pouvoirs publics se mobilisent. La récente campagne de sensibilisation portée par le Ministère de la Santé, qui s’attache à parler des modes vies et des différentes modalités de rencontres, de relations sexuelles à risques, fait aujourd’hui l’objet d’un retrait d’affichage de la part de certains maires.

L’Association AIDES sort au même moment une campagne de sensibilisation sur un message directe : une personne séropositive sous traitement ne transmet plus le virus. Rappelons aussi l’évolution majeure que représente la PrEp (Prophylaxie-exposition), qui consiste à prendre un médicament antirétroviral lors de rapports à risques.

danseA l’occasion de cette journée, plusieurs actions vont mobiliser nos adhérents, issus du secteur des addictions, en lien avec les associations et les personnes engagées dans le combat contre le sida. Lutter efficacement contre le sida demande à combiner actions de prévention pour limiter les contaminations et mesures facilitantes d’accès aux soins pour améliorer la qualité de vie des personnes et juguler l’épidémie. Les réactions concernant la diffusion de la campagne du Ministère témoigne de la nécessité de travailler également sur les représentations sociales.