Communiqué de presse – 3ème journée TAPAJ, pour les jeunes en errance

publié le  |  Imprimer

L’association TAPAJ France dresse le bilan du programme TAPAJ pour « travail alternatif payé à la journée » lors de la 3e journée nationale qui aura lieu le 2 tapajfranceJuin prochain à Paris, à la Maison de l’Europe , 35-37 rue des Francs Bourgeois 75004 Paris.

TAPAJ, un programme d’insertion et de réduction des risques innovant

En juin 2012 à Bordeaux, le CEID a mis en place TAPAJ, pour « travail alternatif payé à la journée », un dispositif expérimental à destination des jeunes en errance. TAPAJ leur offre la possibilité de venir travailler quelques heures (espaces verts, manutention) moyennant un salaire versé quotidiennement, en alternative à la « manche ». Le dispositif est géré par une association spécialisée en addictologie et bénéficie du mécénat de structures privées et publiques.

« TAPAJ est particulièrement bien adapté aux jeunes en errance car il est sans engagement. Le public ciblé est particulièrement fragilisé : sans soutien familial, sans couverture sociale, sans logement, très mobiles, pouvant développer des addictions souvent incompatibles avec un emploi durable », explique Jean-Hugues Morales, Coordinateur TAPAJ France. Le dispositif TAPAJ leur permet de gagner un peu d’argent, de retrouver l’estime d’eux-mêmes et surtout d’offrir de nouvelles portes d’accès au soin. Si la personne manifeste l’envie de s’engager plus fortement, TAPAJ permet une prise en charge graduelle et globale (Santé / Logement / Travail) via l’insertion professionnelle.

Une journée Nationale de bilan, avec les entreprises partenaires

Cette journée vise à faire un bilan des 2 premières années d’essaimages conduites en partenariat avec la Fédération Addiction et le soutien de la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives.

TAPAJ fais aussi preuve d’un modele économique innovant dans le monde du médico-social avec maillage partenariat multiple impliquant l’engagement des mairies, de la Fondation de France, Fondation Auchan, de la Fondation Orange, d’Orange Solidarité, de la SNCF, d’ERDF et de Vinci qui sont des partenaires indispensables au développement et à la pérennité de ce dispositif, dont prés de 200 jeunes ont pu bénéficier cette année. Lors de la 3e journée nationale du 2 juin, ces entreprises partenaires viendront réaffirmer leur engagement pour TAPAJ. Elles en présenteront les enjeux pour leur groupe ainsi que les modalités de mise en œuvre au sein de leur entreprise. Après 10 villes pilotes en 2014-15, TAPAJ sera déployé dans 10 nouvelles villes en 2016.

A propos

TAPAJ France est l’association tête de réseau garante du déploiement du programme Tapaj sur le territoire ainsi que du lien avec les institutions et grandes entreprises partenaires au bénéfice des structures adhérentes.

Le CEID Addictions (Comité d’étude et d’information sur la drogue) est une association fondée en 1972 à Bordeaux. Elle a pour but principal d’accueillir et de prendre en charge les personnes présentant des problèmes liés à des usages de substances (drogues, alcool…) ou à d’autres pratiques addictives (jeux…). A ce titre, elle est financée par l’Assurance Maladie sous le contrôle de l’ARS Aquitaine.

La Fédération Addiction s’est donné pour but de constituer un réseau au service des professionnels accompagnant les usagers dans une approche médico-psycho-sociale et transdiciplinaire des addictions. Aujourd’hui, elle fédère 205 personnes morales représentant plus de 700 établissements, services (CSAPA, CAARUD, CJC, CTR, CT, ELSA, etc.) et 420 personnes physiques (médecins de ville, praticiens hospitaliers, professionnels de la prévention, du médico-social…).

La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)
Placée auprès du Premier ministre, la MILDECA anime et coordonne l’action du gouvernement en matière de lutte contre les drogues et les conduites addictives et élabore à ce titre la stratégie gouvernementale en la matière dans les domaines suivants : recherche et observation ; prévention ; santé et insertion ; application de la loi ; lutte contre les trafics ; coopération internationale. La MILDECA accompagne les partenaires publics, institutionnels et associatifs de la politique publique dans la mise en œuvre des orientations, en leur apportant un soutien

 

Contact presse

Jean-hugues MORALES – 06 10 53 37 91

 

Voir le programme de la journée Tapaj