international

21e Conférence Internationale sur le VIH/SIDA à Durban

publié le  |  Imprimer

durbanLa 21e édition de la conférence internationale sur le sida s’est tenue du 18 au 22 juillet à Durban, en Afrique du Sud.

Elle a rassemblé plus de 18 000 chercheurs, politiques, acteurs de la société civile et usagers. L’infection, qui touche 37 millions de personnes dans le monde et en a tué 30 millions, pourrait connaître une rémission durable grâce aux avancées scientifiques récentes : l’objectif est de mettre fin à l’épidémie en 2030. Cette 21e édition a mis l’accent sur les enfants et les adolescents : 1,8 million d’entre eux vivent avec le VIH dans le monde et le sida reste la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 10 à 19 ans en Afrique.

Si le nombre d’infections annuelles dans le monde a diminué depuis l’apparition de la maladie grâce aux trithérapies, au développement de la prévention et aux traitements antirétroviraux, cette baisse reste lente et ne concerne pas l’Europe orientale et l’Asie centrale. Outre les jeunes, les personnes prostituées, les détenus et les usagers de drogues restent les populations les plus vulnérables. En Russie par exemple, 56% des nouveaux cas détectés en 2015 concernaient des personnes usagères de drogues injectables. Or le pays s’oppose à la réduction des risques chez les UDI, axant son action sur la répression et le sevrage.

Pour en savoir plus :
>> Consulter le site www.aids2016.org
>> Consulter le site d’IDPC