1er décembre : journée mondiale contre le SIDA

publié le  |  Imprimer

Malgré les avancées, le VIH est toujours là en 2021. La Fédération Addiction souhaite que ce 1er décembre soit l’occasion de remettre au cœur des enjeux la question de la démocratie sanitaire et du travail avec les groupes concernés.

Comme tous les ans, le 1er décembre est la Journée mondiale de lutte contre le SIDA. Mais alors que la prévention et les outils thérapeutiques laissent entrevoir la fin à moyen terme de l’épidémie de VIH, la crise sanitaire du Covid-19 a eu un impact direct sur la démocratie sanitaire et a mis à mal les politiques de prévention.

La prévention et le dépistage du VIH freinés par la crise

Comme le rappelle le Conseil national du SIDA et des hépatites virales (CNS), dont est membre la Fédération Addiction, du fait du Covid-19 « les activités de prévention et de dépistage n’ont toujours pas repris au niveau attendu » : ainsi le nombre de dépistages du VIH a baissé en 2020 de 14 % dans les laboratoires, de 35 % dans les CeGIDD d’Île-de-France et dans les actions communautaires.

Cette baisse du nombre de dépistages « fait craindre d’importants retards de diagnostic, entrainant des pertes de chance thérapeutique et favorisant de nouvelles transmissions. »
– Le Conseil national du SIDA

Travailler avec les groupes de personnes concernées

À l’occasion de ce 1er décembre 2021, AIDES fait campagne sur les préjugés dont sont victimes les personnes vivants avec le VIH. L’occasion de remettre les personnes concernées au centre des enjeux. Car c’est là encore une des conséquences de la crise : les approches communautaires et le travail avec les groupes de pairs ont souvent été mis à la trappe face à l’urgence.

La manifestation d’ACT-UP a d’ailleurs cette année pour mot d’ordre « Riposte communautaire » et partira à 17h30 de la place de la Bastille.

La Fédération Addiction a quant à elle rejoint l’Appel de Grenoble qui réaffirme que la fin du sida passe par des mesures politiques (dans le sens noble du terme) et sociétales fortes.