Les réseaux de santé addictions : des avancées

publié le  |  Imprimer

Après le lancement de l’Appel des Réseaux, signé par 26 réseaux à ce jour, les représentants des Réseaux Addictions, dans le cadre du travail mené au sein de la Fédération Addiction, ont pu ouvrir une dynamique de dialogue avec la MILDT, la DGS et avec la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS).

Deux rendez-vous ont eu lieu sur ce thème : l’un avec la présidente de la MILDT, l’autre avec les représentants du bureau des pratiques addictives de la DGS en janvier dernier. Une note de synthèse, dans la continuité de l’appel, a été rédigée et transmise.

L’étape suivante était de pouvoir apporter des éléments sur trois modèles d’organisation des réseaux ; une journée de travail a donc été proposée aux réseaux de santé le 18 février. Durant cette journée, les représentants des réseaux ont partagé les avantages et les inconvénients des trois modèles :

  • réseau de proximité
  • réseau d’addictologie à l’échelon régional
  • réseau de santé généraliste et polyvalent dont le volet addictologique est spécifique

Un rendez-vous avec la DGOS a eu lieu le vendredi 1er mars avec des représentants du collectif des réseaux addictions et la Fédération Addiction. L’ensemble des productions des réseaux ont été présentées. Ce travail fédératif de formalisation et propositions a été apprécié par la DGOS, qui a pris en compte la spécificité addictions dans les réseaux de santé. De ce rendez-vous sont sorties plusieurs pistes :
– Les réseaux addictions tels qu’ils existent doivent être maintenus, et des éléments les concernant devraient être inscrits dans le futur plan interministériel ;
– Le guide méthodologique de la DGOS sur les réseaux n’est qu’une première étape : il a pour but de clarifier la notion de « réseaux » dans une volonté d’élargissement de ce type de dispositifs sur l’ensemble des territoires, les ARS conservant leur autonomie sur les modalités d’organisation de ces dispositif.

Si votre réseau est en difficulté, n’hésitez donc pas à nous en faire part pour que nous en informions la DGOS, en écrivant à Dominique Meunier, responsable de projets à la Fédération Addiction : d.meunier@federationaddiction.fr

Retrouvez ci-dessous la note de synthèse élaborée après les rendez-vous avec la MILDT et la DGS, ainsi que le compte-rendu des échanges sur les trois modèles d’organisation des réseaux.

Vous pouvez également retrouver les synthèses des rencontres précédentes du collectif en suivant ce lien,
et télécharger et signer l’Appel des réseaux en cliquant ici.