La RdR expliquée par ma grand-mère

publié le  |  Imprimer

rdr_cripsLe Crips Ile-de-France, Asud, l’AFR, Gaïa, Safe et Aides ont lancé une campagne de communication interassociative pour lutter contre les idées reçues sur la réduction des risques liés aux consommations de substances psychoactives.

La RdR inciterait à se droguer et installerait les usagers dans leur dépendance et l’assistanat. Elle mettrait en danger la sécurité du quartier. Ce serait une politique laxiste, coûteuse, qui légitimerait les drogues… Autant d’arguments auxquels répond, point par point, cette campagne, de manière ludique et actuelle.

La campagne est composée de quatre clips vidéos et d’une brochure, que vous pouvez consulter sur le site du Crips.