international

Les NPS dans le monde : état des lieux des usages et des réponses

publié le  |  Imprimer

Logo_IDPCSuite à la parution du Rapport mondial sur les drogues 2013 par l’UNODC (UN Office on Drugs and Crime), le consortium international sur la politique des drogues (IDPC) vient de relayer un article très illustratif du journal britannique The Lancet sur l’état des lieux des NPS dans le monde ; leur usage et les réponses publiques à ce phénomène nouveau.

La diversité des composantes des NPS et leur renouvellement fréquent pour échapper au cadre légal, tout comme le marketing important qui accompagne leur mise en vente et leur commercialisation officielle sur internet expliquent en partie que leur nombre soit passé de 14 en 2005 à236 à la fin de l’année 2012.

Le rapport montre que si la production et la consommation des substances traditionnelles n’a pas pour autant baissé, de nombreux états prennent de plus en plus en compte les nouveaux produits, et rencontrent une certaine difficulté à s’adapter au phénomène. Ces nouveaux produits de synthèse mettent donc les Etats au défi d’inventer de nouvelles réponses à leur usage, comme à leur mise en vente. C’est le cas pour la France, la Grande Bretagne et de nombreux autres pays.

Pour y voir plus clair, la Fédération Addiction et l’association Psychoactif ont fait paraître un supplément technique sur le sujet, ainsi qu’un flyer, à destination des usagers, afin de réduire les risques liés à la consommation de ces substances.

Au plan international, l’IDPC relaie une synthèse du rapport et l’article paru dans The Lancet, journal britannique à destination des professionnels de santé.

Pour en lire l’abstract (en anglais) rédigé par l’IDPC, cliquer ici.
Pour lire l’article de Carrie Arnold sur le rapport de l’UNODC paru dans The Lancet (en anglais), cliquer ici.
Pour lire l’enquête de Carrie Arnold sur les nouveaux produits de synthèse, cliquer ici.

>> Consultez également l’article sur Un Monde 100 Drogues La Nouvelle-Zélande va légaliser certaines drogues de synthèse

> retrouvez l’article du blog « The Trip Report » hébergé par Psychoactif sur le plus grand marché de Legal Highs en Europe : la Grande Bretagne.