La MILDT présente son plan d’action pour la lutte contre les drogues et les conduites addictives

publié le  |  Imprimer

mildtLa MILDT a présenté le 27 janvier 2014 le programme qui transcrit sous forme de 130 actions budgétées (59 millions d’euros au total) son plan de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Ce programme sur 2014-2015 sera suivi d’un second volet portant sur 2016 et 2017. Il est la déclinaison du plan stratégique présentée en septembre dernier.

Plus de 60% du budget sera consacré à l’accompagnement et aux soins pour les personnes en situation d’addiction. Parmi les 38 mesures prévues,  22 concernent les axes « accompagner et prendre en charge » , 14 l’axe « réduire les risques sanitaires et dommages sociaux », notamment :
• déployer de nouvelles antennes locales de consultation
• l’expérimentation de nouvelles modalités de prescription de TSO (traitements de substitution aux opaciés) avec notamment la primo prescription de méthadone en ville
• développer les dispositifs mobiles par les CAARUD et CSAPA pour atteindre les populations isolées
• promouvoir les thérapies familiales multidimensionnelles (MDFT), notamment dans les Consultations jeunes consommateurs
• garantir un accès aux expertises en addictologie en s’appuyant notamment sur les maisons de santé pluridisciplinaire et les réseaux d’addictologie existants
• étudier les évolutions du dispositif spécialisé en s’appuyant sur la mission de l’inspection générale des affaires sociales (qui devrait être rendue au cours du premier semestre 2014)
• déployer une approche intégrée vers les comorbidités psychiatriques » (développement de formations croisées entre les services de psychiatrie, les services d’addictologie, les CSAPA et les CJC, renforcer la formation sur les comorbidités psychiatriques des personnels des CSAPA et travailler sur l’accueil des mineurs)
• adapter un programme d’aide en ligne au sevrage cannabique « Quit the shit » inspiré du modèle allemand que la Fédération Addiction avait contribué à faire connaître il y a quelques années.

Près de 15% du budget sera consacré à la prévention, avec la volonté de mettre l’accent sur la communication, en faisant le contrepoids des lobbies industriels.
Enfin, le reste du financement sera alloué à la lutte contre les trafics, en particulier contre la cybercriminalité.
La présidente a rappelé la priorité donnée sur deux publics, les jeunes et les femmes avec une série de mesures les concernant directement. Elle a indiqué l’enjeu d’une approche intégrée des conduites addictives.

>> En savoir plus sur le site de la MILDT

Téléchargez le plan d'action MILDT 2013-2015
Téléchargez le plan d'action MILDT 2013-2015

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

 

Le plan d’action a été envoyé aux chefs de projet MILDT et aux préfets de départements et de régions via la circulaire DJM/JFP/NTh-décembre 2013 n°642, datée du 18 décembre 2013. Celle-ci donne le cadre d’application du plan. Vous pouvez la télécharger ci-dessous.

Téléchargez la circulaire accompagnant le plan d'action MILDT (décembre 2013)
Téléchargez la circulaire accompagnant le plan d'action MILDT (décembre 2013)

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.