L’alcool et les jeunes en direct du service public

publié le  |  Imprimer

COMMUNIQUE DE PRESSE – Paris, le 4 juin 2014

L’annonce d’une émission de France 4 mettant en scène la consommation d’alcool chez les jeunes sur une chaîne du service public, partant d’un scénario déjà expérimenté aux Pays-Bas et en Angleterre, a suscité des réactions diverses, qui montrent la difficulté de traiter cette question en France.

L’identité de certains acteurs de cette émission interroge. On évoque la caution scientifique de l’INPES et la participation technique du Docteur Philippe BATEL, médecin addictologue, chef du service du traitement ambulatoire des maladies addictives à l’hôpital Beaujon de Clichy, qui ne sont pourtant pas connus pour être des supporteurs de l’alcoolisation des jeunes.

Insuffisamment préparée, l’annonce de cette émission a contribué à accentuer le désordre des réponses. Des uns condamnent le voyeurisme, la manipulation, d’autres s’étranglent en y voyant un risque indirect d’incitation. L’ANPAA monte au front en attaquant juridiquement les principes, condamnant l’assimilation des jeunes participants à des rats de laboratoire. SOS Addictions, par la voix de son Président, s’est également exprimé sur le sujet, marquant son scepticisme à l’égard de cette émission « éthylique ».

Notre position : La Fédération Addiction regrette que sur ce sujet, comme sur d’autres, un débat de fond ne soit pas posé. Si l’idée est bien de s’opposer à l’abus d’alcool chez les jeunes, prendre le temps d’un travail en commun entre adultes, éducateurs, associations, addictologues, médias, éviterait des guérillas médiatiques, accentuant ainsi le bruit de fond au détriment d’une réponse concertée et cohérente.

Contact Presse : Caroline PRAT – 01 43 43 72 38 – c.prat@federationaddiction.fr
Fédération Addiction – 9, rue des Bluets – 75011 PARIS

Télécharger le communiqué de presse
Télécharger le communiqué de presse

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.