RESPADD : guide et outils de l’addictologie en pharmacie d’officine

Capture

Auteur : Respadd
Date de parution : novembre 2014

Le RESPADD fait paraître le guide de l’addictologie en pharmacie d’officine,
auquel la Fédération Addiction a participé.

Il s’accompagne d’une série d’outils pratiques, et d’une conférence nationale qui invite l’ensemble des partenaires en tribune, et à laquelle participeront environ 150 professionnels.

Le Guide de l’addictologie en pharmacie d’officine

Cet ouvrage est l’un des aboutissements du projet « Pharmaciens et Addictions », piloté par un comité partenarial dans lequel s’est investi la Fédération Addiction, en lien avec le projet Articulation des acteurs de soin.

Son objectif est de fournir une boîte à outils pédagogique et complète afin de faciliter les innovations et d’améliorer les pratiques en addictologie des acteurs clés de la Santé Publique que sont notamment les pharmaciens.

Il défend l’idée d’une inscription cohérente de l’addictologie dans les missions et les actions du pharmacien en officine comme dans ses collaborations, et souhaite appuyer les acteurs sur 5 axes :

  • L’intervention en tabacologie
  • L’action et la formation en repérage précoce et Intervention Brève (RPIB)
  • Les Programmes d’échanges de matériel d’injection (PEMI)
  • Les interfaces entre officine, secteur médicosocial et secteur sanitaire
  • Les Traitements de Substitutions aux Opiacés (TSO)
  • Les programmes d’enseignement initial des personnels officinaux.

Pour commander l’ouvrage ou pour poser une question : contact@respadd.org

En complément, des outils pratiques

L’ouvrage s’accompagne d’une série d’outils élaborés avec l’ensemble des acteurs engagés dans le cadre du projet :

  • Capture queDeux questionnaires (CAST et ADOSPA) facilitant le RPIB en officine,
    pour évaluer les consommations, repérer et accompagner les personnes en difficulté accueillies en officine. 

 

 

  • Capture stiUn sticker commun à apposer sur les vitrines des officines qui participent au PES PEMI (Programme d’échanges de matériel d’injection) pour faciliter leur identification par les usagers, sans stigmatiser le lieu
  • Capture chUne charte de la RDR dans le cadre d’un PES PEMI à afficher en officine,
    pour officialiser et rendre visible l’engagement des pharmaciens dans les actions de santé publique et de réduction des risques. 

 

Pour les diffuser, une conférence à Paris

photo2L’ensemble de ces outils ont été présentés lors de la conférence nationale « Pharmaciens et Addictions » le 25 novembre 2014.

Au-delà de la présence de certains de ses adhérents en tribune, la Fédération Addiction y est intervenue :

Cette conférence a été l’occasion de donner à voir le sens de l’action des pharmaciens dans le panel de l’offre de soin, et la pertinence d’inclure les pharmaciens dans la mise en complémentarité des acteurs de santé publique.

photo1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rappel

Cette démarche s’inscrit dans la continuité des travaux mené en commun par le RESPADD et la Fédération Addiction.

>> Retrouvez l’ensemble des travaux menés depuis 2009 par le RESPADD et la Fédération Addiction