Débat sur le cannabis : Jean-Pierre Couteron sur Europe 1 et Arte

publié le  |  Imprimer

arteL’ouverture de coffee-shops aux Etats-Unis début janvier 2014 a relancé le débat autour de la dépénalisation et de la légalisation du cannabis dans le monde et en France.
>> Lire notre article d’actualité sur le sujet

Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction, est venu en discuter avec Arlette Chabot sur Europe 1 le samedi 4 janvier 2014.
>> Réécouter l’émission

Arte a également consacré à ce sujet son émission 28 minutes, présentée par Elisabeth Quin, le lundi 6 janvier 2014. Y étaient invités notamment Jean-Pierre Couteron, Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la MILDT et Pierre Kopp, économiste, Professeur à l’Université Paris I.

Constat commun des participants : le système très répressif instauré en France ne semble pas fonctionner, la consommation de cannabis reste très élevée dans notre pays.

Jean-Pierre Couteron a rappelé l’importance de changer le système de régulation de ce produit, puisque la législation actuelle semble inefficace. Il a également reprécisé que l’on ne considère pas le cannabis comme un produit anodin : pour les jeunes notamment, les effets sur le cerveau peuvent être importants. Toutefois, dans une société addictogène, les jeunes sont soumis au paradoxe d’une culture basée sur la vitesse, la consommation immédiate et le plaisir à tout prix, qui favorisent les conduites addictives.

Danièle Jourdain-Menninger a convenu que la politique publique actuelle était un échec sur ce point, mais a insisté sur le fait que ce n’est pas le seul facteur d’influence de la consommation. Elle préconise d’améliorer la prévention, la prise en charge et la recherche sur ce point.

Pierre Kopp a insisté sur le fait que les sanctions liées à la consommation de cannabis ne sont de toutes façons pas appliquées : le message envoyé aux jeunes est donc fortement dissonant. De manière générale, il considère que la loi est inappropriée, notamment en regard de la réglementation de l’alcool et du tabac, qui font des dizaines de milliers de morts par an en France. Il propose de baisser la sévérité de la législation sur le cannabis et d’augmenter celle sur l’alcool et le tabac, donc d’aligner les trois régimes. Et bien entendu, de conserver l’interdiction de vente aux mineurs.

Lors de cette émission, Danièle Jourdain-Menninger a également annoncé que l’usage thérapeutique de cannabis va être autorisé très rapidement en France. Dans la suite de cette annonce, le 9 janvier 2014, la vente du Sativex a été autorisé.
>> Lire l’article du Monde à ce sujet

>> Retrouvez la synthèse de l’émission sur le site d’Arte